[TEST] Ghost of Tsushima director’s cut

[TEST] Ghost of Tsushima director’s cut

02/09/2021 0 Par Happy

Après avoir fêter son premier anniversaire, le 17 juillet 2021, l’exclusivité de PlayStation, nous présente son édition director’s cut de son titre, mais à vrai dire, qu’est ce qu’un jeu director’s cut ?

Tout d’abord, avant de commencer ce test, il est important de vous dire à quelle version et sous quel support, nous avons pu parcourir le jeu.

Ce test à été effectué sur une PS5 classique, avec un jeu en version démat’, et je l’ai testé principalement sur la version 2.006.000 (et le matériel audio et visuel utilisés sont intégralement du Sony avec la KD-65XH9005, barre de son HT ZF9 et enceinte arrière HTZF9 X)

Pour commencer également, je précise que je ne vais pas refaire le test du jeu initial, mais bien celui du director’s cut et ses ajouts.

Maintenant que cette précision est faite, démarrons par la dualSense.

A chaque exclusivité PlayStation, la dualSense est tout simplement un game-changer !

Les vibrations aptiques sont ultra précises, et l’on ressent la matière sous les pieds (ou les sabots), ce qui me fascine à chaque fois…

Les gachettes adaptatives sont également toujours bien utilisées : Bref, un régal tactile et sensoriel.

La version PS5 tourne en 4K 60FPS, et dès qu’on s’y habitue, on s’en passe plus.

Les courses à cheval, comme les combats sont encore plus fluides, ce qui les rends également plus réaliste que jamais.

La direction artistique est toujours aussi magnifique et envoûtante, et la mise en scène des duels : du pure cinéma !

Des duels tous épiques avec une mise en scène époustouflantes

Le studio Sucker Punch à vraiment rendu une belle copie, puisque l’arc narratif de l’ïle d’Ikishima, est excellent !

Appelons un chat, un chat : cet arc est un DLC.

Oui on peut l’appeller comme ça, et la durée de vie va avec, MAIS cela sublime le rendu, puisque sa qualité est du même niveau que le jeu initial, ce qui raccourci, les passages « inutiles » avec plus d’essentiel.

L’intrigue est très intélligente, avec donc, plus de « ligne droite » dans la narration, ce qui en fait un vrai scénario hollywoodien.

Cotés points faibles, malgrès le terme de director’s cut, le jeu n’a pas reglé le problème de caméra, qui disons-le, est présent, dans une grande voir, trés grande majorité des jeux vidéos.

La faune est toujours trés agréable, avec même de nouvelles espèces, mais je la trouve, pas assez présente et avec trop peu d’intéractivité…

Enfin, il y a trop peu de nouveaux ennemis, de vrais nouveaux ennemis, et pour être honnête, seul le chamane fait office de nouveauté MAIS quelle nouveauté !

Enfin, niveau Gameplay, il y a essentiellement 2 ajouts qui sont, pour le premier ajout, la charge à cheval, que nous apprenons quelques minutes après être arrivé sur l’île, et qui consiste à se ruer sur ses ennemis, en les renversant (voir en les tuant).

Et le 2eme ajout est la possibilité de cibler les ennemis.

Cette option connue de tous les jeux, était absente lors de la sortie du titre, il y a 1 an, mais enfin disponible.

Je me suis volontier abstenu de l’utiliser, car c’est pour moi, une manière de nous sortir de l’immersion, en ayant un icone autour de l’ennemi.

Contempler les paysages et utiliser le mode photo peuvent devenir très addictifs…

Voici également mon Let’s Play de ce director’s cut

Let’s Play de Ghost of Tsushima director’s cut

4K 60FPS

Technologie de la Dualsense

L’arc narratif de très haute qualité

Nouveaux ennemis et faunes

Une version PS5 de qualité

DA toujours éblouissante

Arc narratif très court

Peu de nouveaux ennemis (1 seul ajout majeur)

Des beugs de cameras toujours présents

Bande-annonce de lancement de Ghost of Tsushima DIRECTOR’S CUT en VF sur PS5, PS4

Ce director’s cut, ajoute de vrais apports au jeu initial, avec son nouvel arc narratif, une nouvelle faune variée, de nouveaux ennemis, et sans oublier la technologie de la DualSense qui est plutôt bien intégré.

Avec également une définition en 4K 60 FPS, le jeu est plus fluide que jamais, et si vous avez le materiel adéquate, vous allez littéralement voyagé et galopé dans ce japon féodal.

La direction artistique et la narration, en font un titre de très haute qualité, digne d’être très facilement adapté au cinema.

J’espère que ce test vous aura apporté un maximum d’informations, afin de faire votre choix sur ce jeu qui est exceptionnel de part sa direction artistique, ou part son histoire.

Un jeu à ne pas rater, et maintenant, avec cette version director’s cut PS5, ce serait une réelle erreur, de ne pas s’y plonger.

Disponible à l’achat ICI

 

«Liste SSD Compatibles PS5» «Spiderman 2» «Tout savoir sur la PlayStation 5»  «Kit Presse SONY PlayStation 1997» «Recrutement» «Nos TESTS » « Prototype Sony TV Game? » «Les jeux PS Plus» « PS5: Interviews exclusives de vendeurs» «2020 l’année de l’indé sur PS4»

N’hésitez pas à nous suivre ICI pour connaitre toutes nouveautés et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager votre passion.

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

Twitch

 

👇 SOUTENEZ LE FAN CLUB PLAYSTATION 👇

👇 Soutenez Le Fan Club PlayStation 👇

logo bande ps5 Balise signature

Clique ici pour évaluer 😉
[Total: 1 / Moyenne: 5]