[Test] Returnal

[Test] Returnal

15/05/2021 0 Par Happy

Le studio finlandais Housemarque, vient enfin de nous dévoiler son titre exclusif PS5, qui je le rappelle est disponible depuis le 30 Avril 2021.

Ce rogue like qui est un jeu vidéo de rôle dans lequel, nous joueurs, exploront un lieu infesté de monstres et nous devont les combattre, pour gagner de l’expérience et des trésors.

Cependant, c’est un rogue like atypique, puisque le studio a fait le choix d’un jeu exigeant, avec des spécificités que nous allons vous présenter, et expliquer dans ce test, alors allons-y 😉

Le titre nous met dans la peau de Sélène, l’héroïne du jeu, qui se crash sur une planète nommée Atropos.

Nous découvrons une planète, fortement inspirée de l’univers Alien, qui est donc sombre et hostile, où la faune et la flore en sont très diversifiés : un vrai Thriller jouable de SF.

Les monstres y sont très variés, avec de multiples caractéristiques propres à chacuns

Le jeu se déroule également dans une « boucle temporelle » puisqu’à chaque mort, l’on revient au début, mais dans ce jeu, les lieux changent absolument entièrement de la faune et la flore jusqu’aux monstres passant par la pièce elle même.

Les zones du jeu sont toutes familières entre elles, mais arrivent toujours à nous faire voyager dans ce monde sauvage et à chaque fois inédit.

L’on tombe également, sur nos anciens corps, ce qui n’est donc pas à proprement parler une boucle temporelle… intéressant 🙂

J’ai pu constater que, le jeu tourne en 60 FPS constant sans chute de framerate ou aliasing, ce qui pourrait devenir la norme sur cette generation !

Le jeu est très beau, avec un ray tracing qui fonctionne très bien (reflet sur les parois, la combinaison…) mais sans exploit visuel.

L’atmosphère est très réussi avec la faune et la flore qui n’est pas juste un « post-it » mais dynamique et réactive à nos mouvements, tout comme le brouillard par exemple, qui se dissipe par notre avancement, mais sans disparaître : Vous avez dit immersif ?

Returnal prouve que la PS5 à de très beau jour devant elle, avec un résultat visuel qui saute aux yeux…et que dire des ses accessoires !

La DualSense est vraiment une évolution des manettes : les vibrations ne sont plus générales mais très très précise, ou l’on peut ressentir par exemple, les gouttes d’eau tomber littéralement sur la manette !

Et afin d’avoir une immersion totale, Housemarque nous a gratifié de la bonne utilisation du casque audio 3D, avec une sensation sensorielle elle aussi très précise, puisque par exemple, nous pouvons éviter les projectiles des ennemis, présent dans notre dos (après bien sur un certain temps de jeu et d’adaptation de cette outil)

Parlons de la difficulté, qui peu être ressenti très différemment, selon les joueurs.

Le titre n’est pas si spécialement dur, puisque les differents monstres ont tous leurs patterns, que l’on assimile rapidement, mais la quantité d’énnemis, par moment peut être un challenge.

Le fait de mourir est par contre un très grand stress, puisque lors de notre réaparition suite à une mort, l’on perd TOUT : armes, parasites, clés, stats… Ce n’est pas donner à tout le monde d’avoir la patience de tout recommencer, récolter, fouiller et cela peut être décourageant et frustrant.

Pour ma part, ma plus grande difficulté, est qu’il n’y a pas de sauvegarde ou de checkpoint, ce qui « oblige » à faire une cession complète de jeu jusqu’au boss ou jusqu’à la mort.

La difficulté résulte également dans le joueur, puisque chaque erreur personnelle est punitive

On oublie de se soigner : on le paye

On oublie de gérer ses munitions : on le paye

Mauvaise gestion de son dash ou une mauvaise manipulation : on le paye

Les armes sont assez variées (plasma, tir multiples…) et avec differents niveaux, mais se contente tout de même, sur le gun et le fusil.

Le choix des armes est aussi essentiel, et s’adapte a notre style de jeu bien sûr, puisqu’une arme pourra être essentielle pour certains, et injouable pour d’autres; pour autant, cela peut arriver de ne trouver aucune arme qui nous permettra de progresser dans l’aventure, et la mort semble le choix idéal, pour de nouveau avancer.

Nous debloquons également , avec le temps des accessoires permanent, qui nous aidera à avancer dans notre aventure.

Les boss sont des condensés de chaque zone, et ne sont pas bien compliqués, mais il faut rester concentrer, pour les vaincres.

Le combat se déroule dans une arène, et l’on doit affronter seul, le boss et esquiver ses attaques.

Ces combats me font pensés au jeu de tire de vaisseau Ikaruga.

Trailer des ennemis Returnal VF 4K

Le style artistique du jeu lui est spécifique, aussi sombre que lumineux !

Je trouve que cela arrive à facilité sa lecture, puisque lors des combats, par exemple, les attaques sont bien visible, même dans des lieux très sombre : tout est mis en place pour une lecture optimale, avec des couleurs vives et même avec un jeu étant très nerveux comme celui-ci, l’ensemble est harmonieux.

Returnal est la première vrai exclusivité de la PS5, puisque certains diront que Demons soul’s est un remastered.

Cependant Housemarque à taper un grand coup, avec ce titre, qui est une nouvelle licence de qualité, mais aussi ses defauts, avec son univers reconnaissables notre culture pop, mais qui arrive aussi a nous transporter avec qualité dans son histoire, qui en surprendra plus d’un !

L’univers et l’histoire

La technologie de la Dulasense et du casque Audio 3D

L’apport de la PS5 ( 4K, 60 FPS constant…)

Jeu dynamique avec une atmosphère envoutante

Des combats intenses et stressants

La difficulté qui est bien dosé…

L’absence de sauvegarde ou de sauvegarde intermédiaire

La perte de l’intégralité de l’équipement après chaque mort (Qui est cependant le principe du jeu)

La modification des lieux générés est multiple mais pas indéfiniment

…mais cette difficulté en découragera un bon nombre

Trailer Returnal VF 4K

Le titre à été tester sur plusieurs version, dont la dernière, la version 1.003.004 et qui pèse 55,21Gb MAJ incluse.

Mon Let’s Play de 25mn sur Returnal

Returnal est finalement un titre pour un public averti, ce que l’éditeur previens dès les premières minutes du jeu.

C’est également un titre de qualité, qui vient de donner ses lettres de noblesses au studio Housemarque, que l’on attendra maintenant, dans le futur, ce que je ferais également puisque le studio a réussi le défi de me faire aimer l’univers spatiale et ses monstres.

La difficulté ne doit pas être un frein à l’acquisition du titre, puisque la qualité y est présente, cependant, plusieurs heures de jeux sont nécéssaires, pour dompter la mécanique et le système du jeu.

Oseriez-vous, vous lancer dans l’aventure ? Je vous le conseille car cela serait une erreur de rater ce titre…

Acheter le jeu en toute sécurité

ICI

 

«Liste SSD Compatibles PS5» «Spiderman 2» «Tout savoir sur la PlayStation 5»  «Kit Presse SONY PlayStation 1997» «Recrutement» «Nos TESTS » « Prototype Sony TV Game? » «Les jeux PS Plus» « PS5: Interviews exclusives de vendeurs» «2020 l’année de l’indé sur PS4»

N’hésitez pas à nous suivre ICI pour connaitre toutes nouveautés et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager votre passion.

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

Twitch

 

👇 SOUTENEZ LE FAN CLUB PLAYSTATION 👇

👇 Soutenez Le Fan Club PlayStation 👇

logo bande ps5 Balise signature

Clique ici pour évaluer 😉
[Total: 0 / Moyenne: 0]